Le policier de télécommunications pousse les prix vers le bas de SMS


Bruxelles a certainement une langue acérée contre les opérateurs de téléphonie mobile en Juillet. Une semaine après ils ont traité un tarif de serrage sévère sur les appels à l'étranger, la Commission européenne autorise ce temps, le régulateur français des télécoms (ARCEP) à imposer aux opérateurs de l'Hexagone bas gros SMS de taux.

Related Articles
You Might Also Like