CNIL dit «oui, mais» à la dénonciation dans les affaires


La Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) va bientôt permettre aux entreprises de mettre en œuvre de façon simplifiée, les systèmes d'alerte éthique pour les employés. Ces dispositifs doivent leur permettre de signaler de prétendus malfaiteurs »leurs comportements de gestion enregistrées sur le lieu de travail. Mais ils ont certaines restrictions. Ceci se explique par la CNIL dans un document de politique adopté le 10 Novembre et rendu public le 15 Tuesday, Novembre.

Related Articles
You Might Also Like